Comment les fabricants s’organisent-ils face à l’augmentation de la demande des Français pour l’achat en direct ?

La volonté croissante des consommateurs d’acheter en direct place les fabricants face au défi de la rentabilité pour répondre aux attentes de leurs clients.

Au cours des 12 derniers mois, plus d’un tiers (35%) des français ont acheté des produits directement auprès d’un fabricant, d’après le baromètre JDA 2015 sur l’industrie. Cependant, 35% des répondants ont indiqué que l’absence d’options de livraison ou de retrait adaptés à leurs besoins sont un frein pour acheter directement auprès des fabricants, et 41% ont déclaré être frustrés lorsque le fabricant ne dispose pas des articles souhaités en stock. Malgré ces soucis rencontrés, 48% des français qui ont acheté directement auprès d’un fabricant au cours des 12 derniers mois, déclarent que leur expérience d’achat a été meilleure qu’avec un non-fabricant.

Interrogés sur leurs habitudes d’achat, un tiers (33%) a déclaré acheter davantage de produits directement auprès d’un fabricant qu’il y a cinq ans. L’enquête a également mis en évidence que les français font leurs achats en direct via un certain nombre de canaux ; parmi les adultes qui avaient acheté des produits directement auprès d’un fabricant au cours des 12 derniers mois, 72% avaient effectué cet achat en magasin et 47% en ligne. Ces chiffres illustrent le fait que, malgré la présence de nombreux fabricants sur Internet, beaucoup encore ne proposent pas aux consommateurs la possibilité d’acheter en direct depuis leurs sites Web.

« L’énorme boom du commerce omni-canal impacte maintenant également les fabricants. L’industrie des biens de consommation est à un carrefour lorsqu’il s’agit de vendre directement aux consommateurs. A ce jour, beaucoup en sont aux prémices de la vente directe et ont souvent été déficitaires dans cet exercice. La question à laquelle font face la majorité des fabricants, est de savoir comment rendre le canal en ligne bénéficiaire ? a déclaré Franck Lheureux GVP Sales, Central & South Europe, MEA, Russia chez JDA. La distribution a déjà fait face aux mêmes défis. Aujourd’hui, les chaînes de fabrication du secteur agroalimentaire doivent être repensées pour gérer plusieurs sites d’exécution et l’augmentation des retraits de commandes individuelles des clients, tout en offrant en même temps le choix et la commodité. Avec les coûts potentiellement élevés de l’exécution des commandes, les fabricants doivent se protéger de toute incidence sur leurs bénéfices ».

Se rapprocher de la clientèle

L’enquête en ligne a constaté qu’il y a encore une marge d’amélioration en ce qui concerne la façon dont les fabricants utilisent les données des clients. En effet, seulement 36% des français qui avaient acheté en ligne auprès d’un fabricant au cours des 12 derniers mois estimaient que les fabricants avaient fait bon usage de leurs données clients. Concernant les réseaux sociaux et les commentaires en ligne, 24% des répondants ont déclaré que les avis en ligne et sur les réseaux sociaux avaient influencé leurs décisions d’achat au cours des 12 derniers mois.

Après le prix, le choix et la disponibilité sont les raisons qui motivent l’achat en direct

Probablement sans surprise, le prix (53%) a été cité comme la principale raison pour laquelle les répondants souhaitaient acheter en direct auprès d’un fabricant ; suivie par la garantie du produit (29%), la disponibilité des produits (26%), le support après-vente (23%) et le choix des produits (21%). On constate que certains secteurs sont précurseurs, lorsque l’on a interrogé les consommateurs sur les types de produits achetés en direct au cours des 12 derniers mois. En France, les achats se sont portés à égalité entre les biens de décoration et d’ameublement (44%) et les biens électroniques (44%), suivis par les vêtements ou les chaussures (31%). Cependant, si l’on ventile ces achats par sexe, les chiffres révèlent que dans tous les pays étudiés, davantage d’hommes (38%) ont acheté du matériel électronique en direct auprès d’un constructeur dans les 12 derniers mois que de femmes (28%), et plus de femmes (51%) ont acheté des biens de décoration et d’ameublement que les hommes (40%); de même, plus de femmes (36%) ont acheté des vêtements ou des chaussures en ligne que d’hommes (34%).

La personnalisation

A l’avenir, la personnalisation a le potentiel de devenir un facteur de différenciation important pour les fabricants, mais son impact pourrait être considérable sur la supply chain. Actuellement, 10% des français ont acheté des articles personnalisés auprès des fabricants dans les 12 derniers mois. Toutefois, près d’un tiers (32%) des répondants ont dit que la personnalisation serait susceptible de leur faire acheter des produits en direct auprès d’un fabricant.

« Afin de répondre aux exigences du consommateur digital d’aujourd’hui, les fabricants ont besoin d’une supply chain digitale. Les fonctionnalités dans la planification, la production et la distribution permettront aux supply chain physiques d’être configurées pour prendre en charge à la fois les canaux de distributions classiques et directs des fabricants. Si les fabricants ignorent ou n’ont qu’une approche segmentée de leur canal direct, cela nuira à leur rentabilité et à la réputation de leurs marques. Au contraire, ceux qui l’investiront pleinement, soutenus par les capacités de planification et d’exécution de la supply chain, ont l’opportunité d’augmenter leur rentabilité et de créer des expériences positives pour leurs clients », a ajouté Franck Lheureux.

Tous les chiffres, sauf indication contraire, sont issus de YouGov Plc. L’enquête a été menée sur un échantillon de 6 146 personnes de plus de 18 ans (Royaume-Uni, 2083; Allemagne, 2025, France, 1029; Suède, 1009). Elle a été menée du 8 au 15 octobre 2015. L’enquête a été réalisée en ligne. Les chiffres ont été pondérés et sont représentatifs de tous les adultes (âgés de 18 ans) au Royaume-Uni, en Allemagne, en France et en Suède.

Vous pouvez télécharger l’étude complète sur http://bit.ly/1NilQnI

mardi 26 janvier 2016
Communiqué de presse
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Les commentaires sont fermés.

Contactez-nous
8 avenue du Maine, 75015 Paris
Tél. : +33 1 53 63 27 27

Yucatan, créée il y a plus de 20 ans et dirigée par Evelyne Martin et Caroline Prince, est la première agence de relations médias spécialisée dans la valorisation de l’innovation dans les secteurs de la high-tech, du digital, de l’industrie, du bâtiment et des sciences. L’agence Yucatan participe au développement de la réputation de ses clients. Yucatan vous présente ici son Blog, que vous pouvez suivre en vous inscrivant à la newsletter.