Le retail agile bouscule les codes de la mode

Tribune libre, par Roman Kirsch, PDG de Lesara.com

Pendant de nombreuses années, les tendances saisonnières ont été dictées par les grandes maisons de couture et leur promotion assurée par des célébrités, c’était sans compter sur le retail agile qui sous l’impulsion de la versatilité des consommateurs est devenu le digne successeur du « fast-fashion ».

Du « fast-fashion » au « fast-fashion-faster »

Depuis des décennies, les maisons de mode reposaient sur l’inspiration créatrice de leurs tout puissants stylistes et directeurs artistiques. Elles ont été bousculées, il y a une trentaine d’années, par l’apparition des premiers acteurs du « fast fashion ».

À leurs débuts, des enseignes telles que Zara ou H&M se qualifiaient elles-mêmes d’entreprises de « fast-fashion ». Elles ont été très novatrices dans leur manière de rendre les tendances plus accessibles, plus rapidement. Elles sont capables de produire entre 10 000 et 15 000 nouveaux styles chaque année ensuite distribués au sein de leur réseau de boutiques. Aujourd’hui, cependant, les consommateurs en veulent plus, plus vite et pour moins cher, conséquence d’un e-commerce croissant, notamment sur le mobile.

En analysant des millions de données au quotidien, les e-commerçants nouvelle génération répondent de manière plus rapide et plus ciblée aux désirs des consommateurs. Une révolution dans le monde de la mode. Les entrepreneurs du net répondent ainsi aux désirs exprimés par les clients en leur proposant chaque année jusqu’à 10 fois plus de nouveaux styles que le commerce traditionnel, le tout, plus rapidement et à moindre coût. Toutefois, une enseigne de « fast fashion » a encore besoin de 3 ou 4 mois pour que ses nouveaux produits arrivent en boutique, c’est plus de 6 fois le délai nécessaire aux sites faisant usage du retail agile qui réduisent ce time-to-market à une dizaine de jours seulement !

Le Big Data pour prédire les tendances et rationaliser les coûts : la naissance du retail agile

Les données et l’intelligence qui leur est associée sont devenues le principal outil de prédiction des tendances actuelles et futures. Le retail agile, grâce à cette capacité d’analyser des millions de données pour détecter immédiatement les tendances populaires auprès des consommateurs, consiste à réagir instantanément à ces informations par le biais d’une chaîne d’approvisionnement intégrée et transparente.

Les sites ayant recours au « retail agile » sont désormais capables d’identifier, de stocker et de livrer en un temps relativement court et à des prix ultra-compétitifs des produits de qualité répondant aux tendances du moment. En réduisant le nombre d’intermédiaires, ces plateformes proposent non seulement des prix très bas mais aussi une réduction considérable de leurs frais généraux. Ils sont ainsi capables de proposer une mode « directe de l’usine au consommateur ».

Ne rien laisser au hasard

Grâce aux millions de données qu’ils sont capables de collecter et d’analyser, les acteurs du retail agile sont donc en mesure de proposer des nouvelles collections en un temps réduit, correspondant exactement aux attentes des consommateurs à un instant T et de produire en conséquence. Ils limitent ainsi le risque de stocks non écoulés et peuvent rapidement offrir de nouveaux produits.

En multipliant les possibilités de modèles, de couleurs et de tailles, les retailers agiles procurent satisfaction au plus grand nombre tout en prenant en compte des éléments aussi divers que les prévisions météorologiques, les spécificités par pays ou encore les toutes dernières tendances en matière de mode. Combien de fois des marques ont-elles surestimé le succès d’une couleur quasi-unique pour une saison ? Il n’est d’ailleurs pas étonnant de constater que nombre d’entre elles écoulent leurs invendus sur des sites de ventes privées ou chez les discounters. Même les enseignes de fast-fashion historiques annoncent les unes après les autres des investissements massifs pour améliorer leur agilité !

Collecter des données, les analyser en temps réel en les croisant avec les désirs exprimés par les consommateurs sur Google, les réseaux sociaux et internet plus largement, le tout en maîtrisant de bout en bout sa supply chain, voilà les clés du succès du retail agile. Il suffit de regarder quels sont désormais les profils recherchés par ces nouvelles « maisons de mode 4.0 » : les digital managers et data scientists ont remplacé les stylistes ! Pas certain cependant que vous croisiez ces nouveaux acteurs dans les Fashion Weeks.

Et demain ? Le développement des technologies d’intelligence artificielle et de machine learning vont permettre d’aller encore plus loin. Iront-elles jusqu’à dicter la mode et les tendances en général ? L’avenir (proche) nous le dira !

À propos de l’auteur :

À tout juste 28 ans, Roman Kirsch est déjà un entrepreneur et un businessman chevronné. Il est le fondateur et PDG de l’entreprise de e-commerce Lesara à Berlin.

Depuis qu’il a fondé sa toute première société spécialisée dans la vente de souvenirs à l’âge de 15 ans, Roman ne cesse de créer et de construire des entreprises, sa passion. En 2011, il fonde Casacanda, un club de shopping consacré au design en Europe, qui a été acquise en février 2012 par Fab.com. Il a ensuite passé un an en tant que PDG de Fab Europe à la tête de 28 pays avant de quitter l’entreprise avec le désir de se lancer dans de nouveaux projets.

Outre ses qualités d’entrepreneur, Roman a également travaillé chez Goldman Sachs, Booz & Company et le Fond européen des fondateurs. Roman est actuellement actif en tant que business angel, investisseur et partisan de jeunes entreprises comme Amorelie, Todaytickets et Everbasics aktiv.

En janvier 2016, le magazine économique américain Forbes l’a nommé dans sa liste réputée « 30 under 30 » qui consacre les 30 jeunes entrepreneurs les plus talentueux en Europe dans le commerce au détail.

lundi 10 avril 2017
Communiqué de presse
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Les commentaires sont fermés.

Contactez-nous
8 avenue du Maine, 75015 Paris
Tél. : +33 1 53 63 27 27

Yucatan, créée il y a plus de 20 ans et dirigée par Evelyne Martin et Caroline Prince, est la première agence de relations médias spécialisée dans la valorisation de l’innovation dans les secteurs de la high-tech, du digital, de l’industrie, du bâtiment et des sciences. L’agence Yucatan participe au développement de la réputation de ses clients. Yucatan vous présente ici son Blog, que vous pouvez suivre en vous inscrivant à la newsletter.