Retraits d’espèces à l’étranger : Des Français réticents et prudents

Selon une enquête Opinea pour Diebold Nixdorf 47 % des Français qui voyagent à l’étranger émettent encore des réticences pour leurs retraits d’espèces à l’étranger et 67 % déclarent prendre des précautions particulières lorsqu’ils retirent du cash en dehors de l’Hexagone.

Diebold Nixdorf, le leader mondial du Connected Commerce et Opinea, ont interrogé les Français sur leurs facilités à retirer des espèces lorsqu’ils voyagent à l’étranger.

47 % des Français qui voyagent à l’étranger hésitent à retirer des espèces

Si plus de 95 % des cartes bancaires en circulation en France sont cobadgées et permettent des retraits à l’international, une part encore importante de Français ont exprimé des réticences pour retirer des espèces lorsqu’ils voyagent à l’étranger. En effet, 37 % des français ont déclaré ne retirer que très rarement des espèces à l’étranger et 10 % n’en retirent jamais.

Parmi les 48 % qui ont déclaré retirer systématiquement des espèces à l’étranger, il est intéressant de noter l’écart important entre les hommes et les femmes (57,3 % sont des hommes contre 48 % des femmes). Ce même écart se retrouve entre les CSP+ (60,5 %) et CSP- (49 %).

Les millenials plus enclins à effectuer un seul gros retrait et plus prudents que leurs aînés

Parmi les Français qui retirent régulièrement des espèces à l’étranger, près d’un sur deux (49.1%) effectuent des petits retraits (15, 3 % effectuent un seul gros retrait à l’arrivée et 35,6 % effectuent un gros retrait à l’arrivée complété de plusieurs petits montants).

Cette tendance est encore plus marquée chez les millenials, puisque 63,6 % ont plutôt tendance à effectuer un gros retrait à l’arrivée contre 43.7 % chez les plus de 35 ans.

Cette distinction se retrouve également quant aux précautions prises pour les retraits aux distributeurs automatiques à l’étranger : Les moins de 35 ans sont 71.4 % à déclarer prendre des précautions particulières contre 64.7 % chez les plus de 35 ans.

Toutefois 32,8 % des Français ne prennent jamais ou rarement des précautions spécifiques.

Quelles sont ces précautions ?

La principale précaution prise par les français réside dans la vérification (que ce soit le montant des frais, le distributeur où le retrait est effectué ou la banque), citée par 82.6 % des répondants. La vérification du distributeur où est effectué le retrait a été citée par 48% des répondants.

Il est également intéressant de noter que pour 32.6 % des répondants le fait de retirer des faibles montants est lui aussi perçu comme une précaution particulière pour les retraits d’espèces à l’étranger. Quant à la carte prépayée, son usage séduit peu de français car seuls 5.5 % utilisent ce moyen comme précaution pour leurs retraits à l’étranger.

Méthodologie de l’enquête

L’enquête sur « Les Français et les retraits d’espèces à l’étranger » a été réalisée par Opinea pour Diebold Nixdorf entre le 19 et le 23 mai 2017. Elle est basée sur des interviews en ligne et échantillon de 1007 répondants âgés de 18-65 ans, représentatif de la population française (sexe, âge, région et CSP) suivant la méthode des quotas.

mardi 6 juin 2017
Communiqué de presse
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Les commentaires sont fermés.

Contactez-nous
8 avenue du Maine, 75015 Paris
Tél. : +33 1 53 63 27 27

Yucatan, créée il y a plus de 20 ans et dirigée par Evelyne Martin et Caroline Prince, est la première agence de relations médias spécialisée dans la valorisation de l’innovation dans les secteurs de la high-tech, du digital, de l’industrie, du bâtiment et des sciences. L’agence Yucatan participe au développement de la réputation de ses clients. Yucatan vous présente ici son Blog, que vous pouvez suivre en vous inscrivant à la newsletter.