À Montpellier, la réalité virtuelle change la façon dont la médecine est enseignée

Deux chirurgiens du Laboratoire d’anatomie de la Faculté de Médecine de Montpellier, Guillaume Captier, et Mohamed Akkari, ont cherché à résoudre certaines difficultés rencontrées lorsqu’ils enseignent aux étudiants de médecine. Les leçons demandaient d’utiliser de vrais cadavres, et, bien que ce soit une manière efficace d’étudier l’anatomie humaine, des problèmes de disponibilité et de coût des cadavres survenaient souvent.

Après avoir considéré les différentes options possibles, une décision a été prise de créer une application de dissection 3D en temps réel, hautement précise, qui permet aux étudiants de s’entraîner aux procédures et d’atteindre un niveau acceptable avant de disséquer de vrais cadavres. Cette application unique et polyvalente peut également fonctionner en mode examen afin d’évaluer le niveau de connaissance des étudiants, leur permettant d’acquérir leurs compétences médicales sans avoir à utiliser un vrai cadavre.

Pour assurer que les données de l’application soient aussi précises que possible, toutes les étapes de dissection de vrais cadavres ont dû être scannées et transférées dans l’application de formation. Les experts d’IMA Solutions ont entrepris cette tâche vitale. En utilisant le scanner le scanner 3D Artec Space Spider ultraprécis, ils ont capturé toutes les étapes de dissection pour obtenir des modèles 3D photoréalistes et les fournir à l’application. Après que toutes les données aient été capturées par le scanner 3D Artec Space Spider, elles devaient être traitées et appliquées correctement sur le modèle 3D qui serait utilisé pour la dissection virtuelle. Pour réussir cela, IMA Solutions a utilisé le logiciel 3D Geomagic Freeform, pratique et polyvalent, très populaire dans l’industrie pour ses vastes capacités de modélisation de formes organiques.

« Freeform est un logiciel que nous avons utilisé depuis le début pour sa capacité à manipuler rapidement des objets 3D dans un environnement 3D et pour être capable d’utiliser le sens du toucher par un appareil haptique. Puisque le logiciel est basé sur un système d’argile voxel, vous pouvez utiliser certains opérateurs tels que les Booléens très rapidement, ou simplement garder le plus gros objet sur la scène. Vous pouvez également sculpter sur des objets 3D avec un sens du toucher imitant la sculpture sur un modèle en argile, ajoutant des détails, modifiant des formes… Il est possible de faire beaucoup de ces choses dans d’autres logiciels 3D, mais pas à la vitesse de Freeform », explique Benjamin Moreno, fondateur et PDG d’IMA Solutions.

Les commentaires sont fermés.

Contactez-nous
8 avenue du Maine, 75015 Paris
Tél. : +33 1 53 63 27 27

Yucatan, créée il y a plus de 20 ans et dirigée par Evelyne Martin et Caroline Prince, est la première agence de relations médias spécialisée dans la valorisation de l’innovation dans les secteurs de la high-tech, du digital, de l’industrie, du bâtiment et des sciences. L’agence Yucatan participe au développement de la réputation de ses clients. Yucatan vous présente ici son Blog, que vous pouvez suivre en vous inscrivant à la newsletter.