Top

Articles

#WCI Septembre 2020 – La communication des dirigeants est en phase avec les besoins d’une société sous pression

Malgré une situation sanitaire et économique compliquée, la France reste fermement ancrée en 7ème place des pays où les entreprises sont les plus confiantes dans leur communication avec un niveau de confiance de 20.61. C’est le premier enseignement du Confidence Index de septembre 2020 publié par Worldcom PR Group. Au niveau régional, l’Europe se situe dans la moyenne avec 19.59. L’Amérique du Nord (19.92) est la région la plus confiante et la région LATAM arrive en queue de peloton avec 18.72.

La communication des dirigeants en phase avec les besoins de la société

Les 5 des 7 premiers sujets sur lesquels les dirigeants souhaitent s’engager publiquement sont principalement liés aux ressources humaines et à la gestion des talents (formation, engagement des collaborateurs, etc). Etant donné que l’augmentation massive du télétravail n’est pas sans risques psychosociaux, c’est une bonne chose : les dirigeants ont conscience du rôle des actions entreprises dans le bien-être de leurs équipes.

Le rôle des médias arrive en troisième position et, en tant qu’agence RP, nous nous en réjouissons. En effet, comme l’avait évoqué notre Président dans une lettre à l’Elysée la communication sous toutes ses formes, de la publicité aux relations presse, est un facteur important de croissance économique et de diffusion des nouvelles technologies. Or la pandémie accélère la transformation digitale et il est d’intérêt public que les solutions aux nouveaux besoins soient connues.

Par rapport à cet été, un sujet a particulièrement pris en importance : la cybercriminalité a gagné 1.4% d’engagement des dirigeants. Cela s’explique par la multiplication des cyber-attaques depuis le début de la pandémie. Dans son rapport « Cybercriminalité : impact du covid-19 », Interpol souligne la multiplication des attaques informatiques : jusqu’à +59% de tentatives d’hameçonnage et escroqueries liées au covid-19 ! Dans ce contexte, il est naturel que les dirigeants rassurent leur écosystème quant à la solidité de leurs infrastructures numériques et au soin apporté à la sécurité de leurs données.

La (lente) prise de conscience de l’importance des fournisseurs

L’un des enseignements de la pandémie porte sur les chaînes d’approvisionnement : complexes, globales et en flux tendus, la crise a révélé que notre industrie était un géant aux pieds d’argile.

Dans leur communication, les dirigeants gardent un ordre de priorité bien établi : d’abord les influenceurs (24.47%), puis les clients (22.13%), employés (19.21%), autorités étatiques (16.07%), parties prenantes (12.99%) et enfin leurs fournisseurs (5.12%). Nous assistons ici à un léger rééquilibrage, les fournisseurs gagnant +0.17% entre septembre et août.

De l’intérêt de l’innovation

En France, le sujet quant auquel les dirigeants sont le plus confiants est l’utilisation des technologies pour travailler ensemble et innover. Ce sujet est éloigné d’office de toute polémique sociale, environnementale ou politique et arrive en effet loin devant les autres, avec un score de 32.92 contre 25.32 pour l’impact et le rôle des médias qui arrive en seconde position.

Malgré ce qu’il révèle sur la frilosité de nos chefs d’entreprise et dircoms, il est aussi positif : en effet, les transformations profondes que nous vivons actuellement requièrent que l’on s’adapte à de nouvelles habitudes et de nouvelles façons de travailler ensemble malgré la distance. Dans ce contexte, nous accueillons tout ce qui promeut l’innovation et l’arrivée des nouvelles technologies entre les mains des utilisateurs finaux à bras ouvert.

Retrouvez toutes les analyses des mois précédents en cliquant ici.

Vous avez un projet de communication ? Contactez-nous.

Share This